Les opticiens et les arnaques à la mutuelle

«Ne vous inquiétez pas : on va s’arranger pour que vos lunettes ne vous coûtent rien ! » Voilà la première phrase type prononcée par les moins honnêtes des professionnels de l’optique.

Le principe est très simple, il suffit que le client bénéficie d’une « bonne mutuelle », c’est-à-dire un forfait annuel généreux (de quelques centaines d’euros de remboursement par exemple) pour ses frais d’optique, et voilà une vente qui s’annonce bien.

« L’ajustement du montant de la vente à celui de la garantie représente 80 % de nos litiges avec les opticiens », constate Marianne Binst, directrice de Santéclair, centre de traitement des AGF, Maaf et MMA.

Le principe:

Cas N°1:

Vous annoncez à votre opticien un forfait de 500€ pour vos lunettes (100€ pour la monture et 200€ par verre), vous avez besoin d’une vision de près:

  • Vous choisissez une monture à 250€ et des verres à 40€ pièce: L’opticien va surfacturer les verres (100€ pour la monture et 95€ par verre). Voilà une pratique qui ne pénalise pas le client mais qui est illégale. Cet arrangement est proposé selon une étude 7 fois sur 10.
  • Vous choisissez la même monture à 250€ et des verres à 40€ pièce: L’opticien va facturer l’équipement plus cher que son prix réel (100€ pour la monture et 200€ par verre). Pratique déjà vue (Certains vous propose même de vous offrir un avoir dans le magasin avec le montant du trop-perçu)
  • L’opticien vous oriente de façon à utiliser tout votre forfait et vous « impose » des verres afin de « charger » votre forfait mutuelle (Vous vous retrouvez ainsi avec des options qui vous seront probablement inutiles)… Pratique la plus courante et même extrêmement courante.
  • L’opticien vous propose un verre unifocal simple (Comme prescrit par l’ophtalmologiste) il vous annonce une facture de 170€ (Monture à 100€ et verres à 35€ pièce) puis il fait une demande à la mutuelle pour des verres mi-distance (Verres permettant de voir de près et limitant un peu moins le champ de vision en terme de distance) à 150€ pièce; le tout sans votre accord bien sûr, le tout pour un total de 400€, et, si la mutuelle rembourse bien, vous monte des verres qui ne correspond ni à la prescription, ni à ce qui vous a été annoncé… Quand vous récupérez votre équipement, il vous annonce avec un sourire jusqu’aux oreilles que vous pouvez lui être reconnaissant à vie, puisqu’il vous offre des verres super high-tech pour un prix pris en charge par votre mutuelle.

Cas N°2:

Vous vous rendez chez votre opticien avec une monture cassée qui est encore sous garantie; au lieu de vous proposer une réparation prise en charge sous cette même garantie, il vous propose un équipement neuf complet!
Une fois de plus, tout bénef’ pour lui; il évite les frais de SAV (Port, pièces, …) et en plus il vous place un nouvel équipement aux frais de la mutuelle.

Vous pensez faire une affaire en "baisant" la mutuelle mais le "baisé" au final c’est vous…
L’opticien s’en met plein les poches, l’assureur a un motif pour augmenter les cotisations (Et pas uniquement la vôtre) et c’est de toutes façons vous qui payez le tout!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :